Equipe Analyse des pratiques musicales

IRCAM Département Recherche & Développement / UMR 9912 CNRS

Navigation génétique dans une œuvre musicale

Ce projet est né du besoin et de la possibilité actuelle, en critique génétique de l'œuvre musicale et en analyse de l'activité de composition, d'un outil permettant d'articuler temporellement partition, enregistrement sonore, traces documentant le travail de composition, et commentaires sur ces traces.

Un tel dispositif peut servir à la fois à la réalisation de l'analyse, à la soumission de cette analyse à la contestation scientifique, et finalement à la dissémination (dans un contexte plus large que celui des communautés scientifiques concernées, puisqu'incluant aussi des étudiants en composition, des mélomanes, etc.).

Maquettage et réalisation

Des maquettes ont été réalisées en vue d'établir l'architecture nécessaire à une telle navigation génétique dans l'ensemble de Voi(rex) de Philippe Leroux, articulant la partition et le son de cette dernière avec une base de données constituée de l'ensemble des esquisses, brouillons, fichiers-sons, patches, etc., ayant servi à la composition, ainsi que les extraits d'entretien de remise en situation de composition de Voi(rex). Des tests sur de courts extraits du premier et du deuxième mouvement ont permis de déterminer les opérations de navigation élémentaires et leur représentation à l'écran.

Dans le prototype réalisé par Florine Chamey-Davignon et Samuel Goldszmidt en 2005, lorsqu'un passage de la partition a fait l'objet d'une reconstitution d'activité pendant le projet de recherche empirique sur l'activité de composition de Voi(rex) et qu'ainsi des données d'entretien de Philippe Leroux sont disponibles, des annotations automatiques sur la partition permettent d'accéder à ces données. De plus, lorsque des fragments des esquisses et brouillons ont pu être mis en relation, d'une part avec ces données d'entretien, d'autre part avec des mesures et lignes de la partition, ces fragments sont isolés par un autre mode d'annotation et l'on peut y accéder pareillement à partir de la partition. Enfin, des liens permettent de naviguer entre l'ensemble de ces éléments.

Deux modes de navigation sont proposés :

  • un mode d'écoute centré sur la lecture de la partition mais signalant les enrichissements possibles ; voir l'image de gauche, qui présente les deux premières pages de la partition manuscrite avec, en haut : le nombre des éléments généraux et le nombre des fragments d'entretiens et à gauche : le nombre des éléments locaux disponibles ;
  • un mode documentaire permettant l'accès à ces enrichissements à partir d'une vue plus grossière de la partition ; voir l'image de droite, qui fait apparaître, grâce à une réduction des deux pages de la partition, les noms de ces mêmes éléments généraux, locaux et d'entretiens, dont le contenu est accessible par cliquage, ce qui rend accessibles de nouveaux liens, etc...).


Ces maquettes ont permis la réalisation d'un prototype fonctionnel par Stéphanie Spenlé dans le cadre d'un stage ingénieur de 6 mois, fournissant la base d'un outil générique de navigation génétique dans une œuvre musicale écrite.

La poursuite de ce projet consistera, dans le cadre du projet ANR MuTeC, à développer une application plus générique aux études de critique génétique.

Collaborations

  • Samuel Goldszmidt, Nicolas Donin, Jacques Theureau, Philippe Leroux
  • Stéphanie Spenlé (stage ingénieur UTC 3e année, 2007)
  • Florine Chamey-Davignon (stage DESS multimédia de Paris-I, deuxième semestre 2005)
  • Ludovic Gaillard (Studio hypermédia, Ircam – en 2003).

Publications, rapports

Samuel Goldszmidt, Nicolas Donin et Jacques Theureau : « Navigation génétique dans une œuvre musicale », Proceedings of IHM 2007 [19ème Conférence de l’Association Francophone d’Interaction Homme-Machine (Paris, France, 13-15 novembre 2007)], ACM Press, 2007, p. 159-166.

Stéphanie Spenlé, Navigation multimédia dans les esquisses d'une œuvre musicale, Rapport de stage (Génie Informatique, TN09), Université de Technologie de Compiègne, 2007.

Musicologie des techniques de composition contemporaines

Ce projet, soutenu par l'ANR de 2009 à 2012, vise à documenter et interroger la spécificité d’un ensemble de techniques de composition caractéristiques de la musique contemporaine savante occidentale, par l’étude approfondie et coordonnée de plusieurs processus créateurs représentatifs de la musique des XXe et XXIe siècles, documentés au moyen d'archives de l'activité créatrice (esquisses, brouillons, etc.) et/ou d'entretiens approfondis avec les compositeurs (pour les compositeurs en activité – Stefano Gervasoni, Jean-Luc Hervé et Marco Stroppa). La méthode et les références du programme sont à la croisée de plusieurs domaines disciplinaires complémentaires : musicologie, critique génétique, sciences cognitives ; le projet développera notamment une méthodologie innovante basée sur la notion de « remise en situation de composition ».

Le projet de recherche "Génétique de la composition musicale : analyser l’acte créatif", coordonné par Rémy Campos et Raphaël Brunner dans le cadre des projets de recherche soutenus par la HES-SO (Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale), s'articule étroitement à MuTeC, qu'il prolonge par trois études de cas complémentaires des cinq terrains explorés dans notre projet.

> Retour à la présentation générale

Le projet Voi(rex) / Apocalypsis

Ce projet, essentiellement réalisé entre 2003 et 2007, porte sur la composition de deux œuvres par Philippe Leroux. La première, Voi(rex), a été composée en 2001 ; sa composition a fait l’objet d’une reconstruction détaillée avec l'aide du compositeur, grâce aux nombreuses esquisses conservées.

La seconde, Apocalypsis, a été composée de l’automne 2004 au printemps 2006 ; cette fois, la saisie du processus créateur s'est faite pour ainsi dire en temps réel, au fil de quatorze entretiens contemporains de la période de conception de l'œuvre. Lors de chaque entretien, l'ensemble des documents de travail de Leroux était photocopié, générant une archive extrêmement riche de la dynamique compositionnelle.

> Retour à la présentation générale

© 2010 - Ircam