Equipe Analyse des pratiques musicales

IRCAM Département Recherche & Développement / UMR 9912 CNRS

Parcours

Après une licence en « Matériaux sonores et enregistrement musical » (Université de Marne-La-Vallée), qui lui permet de s’initier à la pratique et à l'étude de l'informatique musicale et des musiques électroacoustiques, Noémie Sprenger-Ohana rejoint l’Université Paris-Sorbonne où elle étudie les relations entre musiques du XXe siècle et nouvelles technologies auprès de l'équipe MINT (Musicologie, Informatique et Nouvelles Technologies). Elle s'intéresse alors à suivre le parcours d'un compositeur accueilli à l'Ircam pour la création d'une œuvre utilisant des outils technologiques audionumériques (Elvio Cipollone pour Concerto, créée dans le cadre du Cursus 2005-2006), puis elle est accueillie passagèrement au Groupe de Recherches Musicales de l’INA pour réaliser un outil graphique multimédia représentant sous différentes facettes la première pièce de musique concrète de François Bayle.

Son goût pour les musiques contemporaines et son intérêt pour la transmission des savoirs musicaux l'incitent à favoriser leur découverte par de nouveaux publics. Pour cela, elle se forme parallèlement au sein de l’Orchestre National d’Île-de-France dans le cadre d'un cursus de Médiation musicale (initié par l'Université Paris-Sorbonne), et participe à de multiples actions éducatives, en milieu scolaire, au Théâtre des Champs-Elysées, auprès des musiciens de l'Ensemble Orchestral de Paris. Elle est chargée en 2008-2009 par l'Association Française des Orchestres d'établir, en relation avec les responsables des actions éducatives et culturelles de grands orchestres français, un panorama témoignant de toutes ces actions menées auprès des publics.

Elle s'est attelée en collaboration avec le musicologue Vincent Tiffon (EDESAC, Université de Lille 3) à l'étude de l'œuvre mixte Traiettoria du compositeur Marco Stroppa, au sein du projet MuTeC (Musicologie des Techniques de Composition Contemporaines). Ce projet lui permet de poursuivre son expérience de suivi de la genèse d'une œuvre mixte mais cette fois dans un temps fortement différé, et de fait avec d'autres méthodes à concevoir et à mettre en œuvre. Ce projet de recherche débuté en 2009 entend mettre en relation des connaissances issues de domaines multiples (la musicologie, la critique génétique, l'ethnographie, les sciences cognitives, entre autres) afin que puissent être mises à jour les singularités propres d'un terrain étudié, d'une part, et les notions émergentes communes à d'autres terrains d'étude relevant du répertoire des XXe et XXIe siècle, d'autre part.

Actuellement elle est en cours d'achèvement de son travail de doctorat en Arts du spectacle, spécialité Musique, Centre d'Etude des Arts Contemporains (CEAC), école doctorale SHS (Sciences de l'Homme et de la Société), Université de Lille-3 Charles de Gaulle. Son sujet de thèse (sous la direction de Vincent Tiffon) s'intitule « Les processus de composition des œuvres mixtes étudiés au travers des traces de leurs genèses et des discours auto-analytiques des compositeurs » (sous-titre : « Le cas de Traiettoria de Marco Stroppa et de quelques autres oeuvres emblématiques à partir des années 1980 »).


Axe de recherche principal

Etude des nouvelles formes de création et de réception des oeuvres caractérisées par un recours à des ressources électroacoustiques ou informatiques durant leur production.


L'enjeu des recherches engagées est de cerner les modalités du recours aux procédés technologiques du son et à leurs outils dans la création musicale (processus de composition) et la réception (processus d'écoute) des œuvres, au sein de musiques de la seconde moitié du XXe siècle et au-delà. Plus particulièrement, les points qui intéressent notre recherche sont les raisons et les conséquences des moyens mis en œuvre durant le parcours de création de l'œuvre, particulièrement lorsqu'il fait intervenir des procédés technologiques de nature électroacoustique (par ex. : enregistrement, synthèse sonore, montage, mixage, diffusion spatialisée du son) à l'aide d'outils de pointe pour leur époque de l'œuvre (par ex. : station de travail informatique dotées de programmes, d'environnements de programmation, de logiciels de C.A.O., d'interfaces audionumériques variées). Il s'agit aussi d'apprécier comment la prise en compte de possibilités ou contraintes déterminantes pour la réception (par ex. : modalité d'anticipation des stratégies de réception de l'œuvre, mode d'appréhension de la dimension scénique, auto-analyse par le compositeur et médiations potentielles développées autour de l'œuvre) peut, dans le cas d'œuvres mixtes (instrument et électronique), considérablement intervenir dès le début de l'activité de composition et en orienter la trajectoire.

Au niveau méthodologique, une étude documentaire et une étude de terrain menées parallèlement permettent le recueil et la conception de documents informant sur le processus de production : il peut s'agir de documents audios parlés (entretiens, questionnaires, conférences etc.), documents audios musicaux (enregistrements sonores etc.), documents graphiques (ébauches de partition, manuscrits etc.) ou textuels (entre autres, discours publiés du compositeur, compte-rendus d'observations), ou encore de documents virtuels (captures d'écran de sessions de travail dans un environnement logiciel, entre autres). Cette méthodologie d'analyse des musiques mixtes est ici appliquée de façon systématique à un corpus restreint d'oeuvres mixtes des années 80 et 90. Elle a été élaborée en rétroite relation avec les travaux de recherches menés par Vincent Tiffon sur les méthodologies d'analyse des musiques mixtes dont le corpus étudié s'étend jusqu'à nos jours.


Projets en cours

   1) Etude du processus créateur d'un corpus de pièces mixtes (travail de recherche doctoral), incluant un projet de recherche approfondi sur Traiettoria de Marco Stroppa (oeuvre pour piano et sons électroniques), projet coordonné par Vincent Tiffon (Centre d'Etude des Arts Contemporains de l'Université Lille Nord de France) dans le cadre du projet ANR MuTeC (Musicologie des techniques de composition contemporaines), porté par l'équipe Analyse des Pratiques Musicales (Ircam).

Publications sur ce sujet :

- Sprenger-Ohana Noémie, Vincent Tiffon, « Marco Stroppa : Traiettoria, genèse d'une pensée musicale », N. Donin, ed., Comprendre les processus de composition, Collection Recherche, Série 20-21, Lyon, Editions Symétrie, coll. Recherche (à paraître en 2014).

- Sprenger-Ohana Noémie, « Analyse du processus de composition mixte chez Luis Naón : le cas de Claustrum », in Analyser la musique mixte, Actes des journées d'étude des 4-5 avril 2012, SFAM/Ircam, Editions Delatour (à paraître en 2014).

- Sprenger-Ohana Noémie, « Analyse Répertoire : Pluton de Philippe Manoury », CRI, Ircam, site de l'Ircam http://brahms.ircam.fr/repertoire/ (à paraître en 2014).

- Tiffon Vincent, Noémie Sprenger-Ohana, « Traiettoria, l'atelier dans l'atelier du compositeur Marco Stroppa » in [A.-S. Barthel-Calvet et V. Tiffon, éd., numéro thématique], La Revue de Musicologie », Tome 98, n° 1, 2012, p. 193-220.
 
- Tiffon Vincent, Noémie Sprenger-Ohana, "The Creative process in Traiettoria: an account of the Genesis of Marco Stroppa’s Musical Thougt”, Contemporary Music Review, “(De)composing Sound”, Nicolas Donin, ed., Volume 30, Issue 5, 2011, p. 377-409, http://www.tandfonline.com/toc/gcmr20/30/5.
 
- Tiffon Vincent, Noémie Sprenger-Ohana, « Marco Stroppa’s Compositional Process and Scientific Knowledge between 1980-1991 », SMC2011, 6-9 july 2011, Padova, Italy, article en ligne, http://smcnetwork.org/smc_papers-2011155.
 

Conférences sur ce sujet :

- Sprenger-Ohana Noémie, « Composer pour instrument et électronique avant la micro-informatique », Journée d'étude Soixante ans de musique mixte, 22/23 novembre 2012, Université Paris-Sorbonne (MINT/OMF), 23/11/2011 (Actes à paraître en 2014).
 
- Sprenger-Ohana Noémie, « Analyse du processus de composition mixte chez Luis Naón : le cas de Claustrum », Colloque International Analyser la musique mixte,  Ircam (Ircam/SFAM), http://musiquemixte.sfam.org/?page_id=97 , 05-06/04/2012 (Actes à paraître en 2014 chez Delatour).
 
- Sprenger-Ohana Noémie, "De Carla à Chroma : exemple d’un usage évolutif de la Composition Assistée par Ordinateur chez Marco Stroppa", Journée d’étude en musicologie La Composition Assistée par Ordinateur. Histoire, pratiques et perspectives d’une discipline à travers le logiciel Open
Music (coord. Gaëtan Hervé), Université Rennes 2, Rennes, 18/11/2011.
 
- Sprenger-Ohana Noémie, « Approche génétique de la composition musicale : le cas de Marco Stroppa », Journée d'étude organisée par l'école doctorale SHS (Université Lille-Nord de France) et l'école doctorale Arts et sciences de l'art (FNRS), Université Saint-Louis (Bruxelles), 27/05/2011.
 
- Tiffon Vincent et Noémie Sprenger-Ohana, « Concert-rencontre Stroppa », Conférence-concert tout public, Auditorium du Conservatoire de musique de Lille, 30/09/2011, dans le cadre du colloque international Tracking the Creative Process in Music, MESHS, Lille, 29/09/2011 - 01/10/2011. Musiciens : Florent Boffard, Marco Stroppa. Captation vidéo en ligne sur http://publi.meshs.fr/ressources/oeuvres-de-marco-stroppa-concert-rencontre/@@video
 
- Tiffon Vincent, Noémie Sprenger-Ohana, « Marco Stroppa’s Compositional Process and Scientific Knowledge Between 1980-1991 », 8th Sound and Music Computing Conference (SMC2011), University of Padova (It.), July 2011, http://smcnetwork.org/smc_papers-2011155.
 

Séminaires sur ce sujet :

- Féron François-Xavier, Noémie Sprenger-Ohana, « Catégories documentaires en génétique musicale et en critique génétique », Séminaire D'une musicologie des textes à une musicologie des processus créateurs, Master Musique en Sciences sociales (mention Musique), EHESS (Paris), 28/01/2011.

- Sprenger-Ohana Noémie (chargée d'enseignement), séminaire Analyser les ateliers de musique mixte, Master Création et Etude des Arts Contemporains (option Musique et danse), Université Lille-Nord de France, sous la responsabilité de Vincent Tiffon, semestre 1 (24h), 2011/2012.
 
- Sprenger-Ohana Noémie (chargée d'enseignement), séminaire Analyse du processus de composition, Master Création et Etude des Arts Contemporains (option Musique et danse), Université Lille-Nord de France, sous la responsabilité de Vincent Tiffon, semestre 1 (18h), 2010/2011.

- Tiffon Vincent, Noémie Sprenger-Ohana, « L’apport de l’acoustique et de la formation scientifique de Marco Stroppa dans l’écriture de Traiettoria (1982-1988) », Musique et Acoustique. Nouvelles approches de la composition musicale aux XXe et XXIe siècles, Journée d'Etude (coord. François-Xavier Féron), Laboratoire d'Acoustique Musicale/Centre de Documentation de la Musique Contemporaine, Paris, 03/05/2011.
 
- Tiffon Vincent, Noémie Sprenger-Ohana, « Approche génétique de la convergence instrument acoustique / "orchestre synthétique" dans Traiettoria de Marco Stroppa », Séminaire « D'une musicologie des textes à une musicologie des processus créateurs », Master Musique en Sciences sociales (mention Musique), EHESS (Paris), 04/06/2010.
 
 

   2) Enseignante vacataire au conservatoire de Musique de Brest Métropole Océane.

Enseignements sur ce sujet :

- responsable de l'enseignement Acousmatique depuis 2012-2013 (création de classe)
- responsable du projet musique mixte depuis 2013-2014 (créations de pièces mixtes inédites par les élèves en classe d'Ecriture et d'Acousmatique)
- intervenante en milieu scolaire (projet Acousmatique à l'école primaire depuis 2012)
- intervenante dans les classes de 3e cycle de Culture musicale et d'Analyse musicale sur le sujet des musiques électroacoustiques et des liens entre musiques du second 20e siècle et les technologies audionumériques.
- interventions ponctuelles en cours de pratique instrumentale (saxophone, violoncelle) pour la pratique de pièces mixtes pédagogiques.
 

Conférences et évenements sur ce sujet :

- Dans le cadre du 11e festival Longueur d'ondes à Brest : concert « Electroacoustique en jeu », 15 février 2014, Auditorium du conservatoire, Brest, classes de Christine Groult (Pantin, 3e année en Composition Electroacoustique) et de Noémie Sprenger (Brest, 1ière et 2e années en Composition acousmatique).
 
- Dans le cadre de la 10e Semaine du Son à Brest : conférence Tout-public « A la découverte de la musique acousmatique », 21 janvier 2013, Musée des Beaux-Arts de Brest ; workshops 23-26 janvier 2013, pratique de la musique acousmatique (sur logiciels libres), Espace Multimedia de la Médiathèque Neptune, Semaine du Son (organisée par l'Association Longueur d'ondes).
 
- Dans le cadre du 10e festival Longueur d'ondes à Brest : concert « Acousmarium », 9 février 2013, CLOUS, Brest, classes de Christine Groult (Pantin, 2e année en Composition Electroacoustique) et de Noémie Sprenger (Brest, 1ière année en Musique acousmatique), extraits retransmis dans l'émission radiophonique "L'atelier du son" (de T. Baumgartner) diffusée sur France Culture le 8 février 2013, http://www.franceculture.fr/emission-l-atelier-du-son-au-festival-longueur-d-ondes-paris-brest-une-nouvelle-generation-electro-e
 
 

Projets achevés

   1) Etude de la production d'une pièce mixte d'un compositeur au Cursus de composition et d'informatique musicale de l'Ircam durant l'année 2005-2006 : Concerto pour cor de basset et électronique d'Elvio Cippolone.

Publications sur ce sujet :

Réalisation multimédia :

- « Parcours exploratoire dans Concerto d'Elvio Cipollone » consultable ici-même, sur le site internet de l'équipe Analyse des Pratiques Musicales de l'Ircam : parcours chronologique présentant certains aspects de la pièce par un texte mis en rapport avec des documents visuels, audio, ou des vidéos, témoignant du projet de composition matérialisé par l'œuvre achevée (réalisation technique : Samuel Goldszmidt).

Article :
-  Sprenger-Ohana Noémie, « L'évolution d'un projet compositionnel en relation avec son environnement. Autour de Concerto d’Elvio Cipollone », Circuit: Musiques contemporaines, vol. 18, n° 1 : La fabrique des œuvres (Nicolas Donin et Jacques Theureau, éds.), p. 92-108.

Mémoires de recherche :
- Sprenger-Ohana Noémie, " Observation génétique d'une œuvre en processus de création : Réception assistée par l'outil multimédia : Cipollone et Debussy ", Mémoire de Master 2 de Musique et Musicologie (option Médiation musicale) présenté sous la direction de Marc Battier, Université Paris-Sorbonne (Paris–IV), Septembre 2009.

- Sprenger-Ohana Noémie, " Étude de la production d’une œuvre électroacoustique : de sa conception à sa réalisation ", Mémoire de Master 1 de Musique, Option Musicologie présenté sous la direction de Marc Battier, Université Paris-Sorbonne (Paris-IV), Septembre 2006.


   2) Réalisation multimédia de multiples niveaux de représentation de la musique concrète à l'aide de l'Acousmographe (commande de l'INA-GRM).

Publications sur ce sujet :

- Geslin Yann, Noémie Sprenger-Ohana, « Abstraction et symbolisation dans la représentation des musiques électroacoustiques : un exemple de transcription à niveaux multiples de L’Oiseau moqueur réalisé à l’aide de l’Acousmographe », Electroacoustic Music Studies (EMS 08), Paris, juin 2008 (article sur le site http://www.ems-network.org/ems08/paper.html).

- Sprenger-Ohana Noémie, Publication multimedia sur L’Oiseau moqueur de F. Bayle (aperçu partiel de la réalisation), site internet de l'INA-GRM, Page des Portraits Polychromes, Rubrique François Bayle : http://www.inagrm.com/categories/francois-bayle

- Sprenger-Ohana Noémie, trois réalisations sous l'acousmographe (Oiseau triste, Oiseau zen, Oiseau moqueur), in François Bayle (éd.), DVD-Rom L’experience acoustique, Ina GRM, Magison, Volume n°21, 2013.


Noémie Sprenger-Ohana

Axe de recherche principal : étude des nouvelles formes de création et de réception des œuvres dont la production a recouru à des ressources électroacoustiques ou informatiques.

© 2010 - Ircam