Equipe Analyse des pratiques musicales

IRCAM Département Recherche & Développement / UMR 9912 CNRS

Mars 2005, en suivant une page du journal de composition

Du 16/03/05 au 31/03/05
Extrait du journal de composition

2005-03-24

Journal de composition


  • Précisions sur VI et VII [et I, cf vidéo]
  • Fin relecture des Mouvements
  • Relecture de toutes les feuilles "idées sonores" etc......
  • Question : faut-il que je reporte l'ensemble des données sur un seul mega plan ? pas pour le moment

Extrait vidéo de l'entretien

Transcription

24/03/05
Ensuite, le 24, « précisions sur 6 et 7 », donc là, toujours dans le même mouvement, j’avance toujours de façon un peu systématique dans mes mouvements et j’arrive naturellement à 6 et 7, où il y a des choses qui se précisent. Voilà, ça, par exemple [feuille VI]. Là, je mets [24/03] : « reprendre la structure du I avec 26 fragments de Voi(rex) compressés », oui, parce que dans le 1, j’ai un arbre de classement, mais qui ne concerne pas tellement des accords, qui concerne en fait/ je reprends simplement la structure de rotation/ Dans le 1, j’associe en fait un fichier son à un accord, et là, l’idée c’est de reprendre cette même chose mais au lieu de le faire avec des fichiers sons de voix de pièces vocales qui précèdent, je le fais avec des fichiers sons de fragments compressés de Voi(rex) que j’avais déjà travaillés. Bon, je précise des choses, je ne peux pas le dire, si je veux qu’on avance. Je pense utiliser à la fois l’arbre de base (celui qui est utilisé dans le 1) et l’arbre en colimaçon aussi pour les durées. Ensuite, fin de relecture des mouvements, 6 et 7. Alors, 7, [feuille VII] là, je mets que je vais « utiliser des éléments de ponctuation », « alternance d’éléments audio / restitution de ces mêmes éléments comme après une écoute ». Là, ça va jouer/ J’accentue le fait que je voudrais que ça joue de plus en plus sur la question de l’interprétation, puisqu’on est vraiment dans la fin, au moment où la pièce est jouée, disons, donc l’idée c’est de reprendre toujours le même objet qui va être interprété différemment à chaque fois. / Interpréter ? / C’est moi sans doute qui vais aider un peu, en changeant les nuances, en changeant des choses, mais comme si c’était vraiment toujours le même chose jouée de façon différente. Je mets des choses au niveau harmonique : « analyser harmoniquement les fragments utilisés », bref, on avance, on y reviendra ce soir. « Relecture de toutes les feuilles "idées sonores" » (feuillette). Ah ouais. En fait, c’est tout ça [liasse de listes « idées sonores » & autres]. Ça vient du 11 novembre, c’est vieux, j’étais à Royaumont je crois, quand j’ai commencé à faire ça. Donc, je relis ça aussi, de façon tout à fait systématique, pour voir s’il n’y a pas des choses qui pourraient intervenir à certains mouvements. Alors, une question se pose à laquelle je réponds à ma façon : « Faut-il que je reporte l’ensemble des données sur un seul Mégaplan ? », comme j’avais fait un peu dans Voi(rex). Là, je me dis : « Pas pour le moment en fait ». Il n’y a pas vraiment le besoin, là. Il y a plusieurs plans d’ensemble qui disent chacun des choses différentes, il y a un plan sur l’harmonie, un plan sur etc., il n’y a pas forcément besoin d’avoir ce [geste synoptique]/ Mais, peut être que je le ferai après, je ne sais pas.

© 2010 - Ircam